Allo,

Ce weekend c’était canot camping en Mauricie avec un pote qui a accepté de me suivre dans cette expédition ! Pour notre première expérience sur cette activité, on a préféré prendre un parcours avec un peu de challenge : 20km dont 6.8km de portage (portage = transporter son canot sur son dos entre les lacs).

Premier jour : direction les chutes Weber

Les chutes Weber sont très visitées. Camper au lac Waber est un bon moyen de profiter des chutes juste avant la tombée de la nuit, sans la horde de touristes qui vient avec. La seule partie compliquée de cette journée sont les 3km de portage de canot du lac Wapizagonke au lac Waber. Il nous a fallu faire des poses tous les 400 mètres environ pour reprendre des forces et se réhydrater.

Astuce pour le portage : une fois le canot au dessus de toi, laisse reposer son poids sur le haut de ton sac à dos en prenant les sièges comme point d’appui. Tes bras te remercieront 😉

Le campement du lac Waber n’autorise pas les feux, dommage. Cependant sa qualité principale est qu’il suffit de quelques minutes de marche pour accéder aux chutes par un chemin. Une fois le campement monté, nous empruntons ce chemin pour aller boire un canon de rouge dans une piscine naturelle des chutes.

N’hésitez pas à réserver vos emplacements de camping en avance, car les mois de juillet et août sont très achalandés. Dommage que la SEPAQ n’ouvre pas plus d’emplacements de camping… Aussi : n’oubliez pas de prendre une corde pour monter votre sac sur le portique anti-ours !

Deuxième jour : retour au bercail par 8 lacs différents !

Suite aux 3km de portage, nous sommes repartis pour 14km de parcours dont 3.8km de portage ! L’avantage de faire le lac Waber / Tessier / Maréchal est que vous ne devriez pas croiser plus de deux ou trois personnes durant votre périple.

Le dernier portage de 1.3km du lac de la Halte au lac Wapizagonke était finalement assez rapide malgré le dénivelé. Content quand même de ne pas l’avoir fait en montée 🙂

N’ayant jamais fait de canot / camping / portage, j’étais curieux de voir comment faire pour porter le canot sans trop se fatiguer. Premier conseil : partez en nombre pair pour pouvoir porter votre canot à deux personnes, sinon vous risquez de souffrir. Deuxième conseil : ne pas oublier de réserver un « canot léger » pour éviter 7kg de plus sur vos épaules (sachant que le canot léger fait quand même 30kg).

Et voici une petite vidéo du portage en action !

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire !

Catégories : Excursions

7 commentaires

Vivi · 21 août 2018 à 2 h 12 min

Super cet article ça faisait longtemps 🙂 Merci!
Ca avait l’air chouette comment expérience.
Et en plus on te voit dans la vidéo du portage ^^ :-p

Gigi · 21 août 2018 à 5 h 02 min

Photos magnifiques! et quel courage , bravo!
En tout cas tu as bien raison de vivres de telles expériences et merci de nous les faire partager.
bisous

MishMish · 21 août 2018 à 14 h 15 min

Wow ça a pas l’air si mal en été ! Hmmm je vais peut être m’incruster plus tôt que prévu hehe.
En tout cas ça donne envie, merci Tintin

L'pater · 21 août 2018 à 14 h 59 min

Bravo pour la formation de l’ours qui tenait le téléphone pour faire la vidéo!

Vivi · 21 août 2018 à 15 h 29 min

Question: ça faisait combien de kilos le canot + les sacs + le baril + tout ce que vous transportez?
Ca a pas l’air léger!

Jean · 8 septembre 2018 à 12 h 29 min

Excuses pour la réponse décalée, nous venons seulement de rentrer de Boussoulet. Bravo pour la performance c’est vraiment du sport, mais la récompense est au bout du chemin
Merci et Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *